Casque de moto : choisir son casque intégral

Le choix du meilleur casque de moto est très important pour le pilote. Un bon casque peut faire la différence en équitation, il offre le plus haut niveau de confort, vous permettant de le porter même pendant plusieurs heures. Mais c’est aussi une protection efficace de la tête, et pas seulement en cas d’accident.

Quel est le meilleur casque de moto ?

Tests, comparaisons, opinions, critiques … Le web est peuplé d’informations qui peuvent être très utiles pour ceux qui sont sur le point d’acheter un casque, surtout si vous êtes orienté vers des modèles de marque, fiable et de bonne qualité, sans oublier que la vente en ligne offre l’avantage du prix le plus bas.
Il y a beaucoup d’utilisateurs qui prétendent avoir trouvé sur le net un modèle haut de gamme à un coût inaccessible dans les magasins et même dans les centres commerciaux.

Qu’est-ce qu’un casque de moto ?

Le casque est un couvre-chef de protection qui fait partie de l’équipement individuel du motocycliste, quel que soit le déplacement de son véhicule.
Il est réalisé en matériau résistant aux chocs et son objectif est de protéger la tête contre les impacts soudains. Depuis son introduction sur le marché jusqu’à aujourd’hui, la technologie de sécurité a évolué en proposant l’adoption de matériaux de plus en plus résistants et en même temps légers, capables de protéger la tête des effets de l’impact du corps à vitesse contre des objets fixes et non l’inverse.

L’homologation des casques de moto

Le casque doit avoir, selon la loi, des caractéristiques spécifiques et particulières. Il doit être homologué et se référer aux règlements européens de la CEE.
Si le casque n’en a pas, cela signifie qu’il n’est pas homologué, donc il n’est pas conforme aux réglementations européennes concernant la sécurité du conducteur.

Types de casques de moto

Il existe de nombreux modèles sur le marché. En général, on peut distinguer : les casques à jet ou demi-jet et les casques modulaires. En général, les propriétaires de scooters et de cyclomoteurs préfèrent les casques ouverts, comme les casques à jet ou demi-jet, tandis que les casques intégraux et modulaires sont plus adaptés aux motocyclistes.Les casques sont également sur le marché pour des utilisations spécifiques comme ceux utilisés pour les compétitions de motocross, mais aussi pour le tourisme.
Le choix des casques de moto est sélectif et personnel, mais ceux qui ne porteraient jamais un casque modulaire plutôt qu’un casque intégral ne manquent pas, plus pour des convictions innées que pour une réelle expérience d’utilisation.

A quoi ressemble le casque de jet ?

Le casque ouvert, ou jet, est certes plus protecteur que le casque léger avec cagoule (définitivement interdit) et possède une visière ouvrante, mais en cas de collision, il ne protège pas la mâchoire, le mors et le nez, puisqu’ils ne sont couverts que par la visière.

A quoi ressemble un casque intégral ?

Le casque intégral protège complètement la tête. y compris la nuque, et est équipé d’une visière mobile qui couvre les yeux. Si vous décidez d’opter pour un casque intégral, assurez-vous qu’il est muni de bouches d’aération au niveau du menton et du front.
Pour empêcher la pluie de pénétrer dans le casque, tous les orifices d’aération doivent être munis d’un système de fermeture, et ce type de casque est marqué ” P ” sur l’étiquette d’homologation.

A quoi ressemble le casque modulaire ?

Le casque modulaire est similaire à un casque intégral lorsqu’il est fermé et à un casque de moto pour enfants et adulte jet lorsqu’il est ouvert. Dans cette version, la mentonnière peut être retirée ou retournée, pour obtenir un plus grand confort et élargir le champ de vision. Les casques modulaires peuvent à leur tour être divisés en deux types : ouvrables, dans lesquels la mentonnière peut être relevée ou retournée vers l’arrière.

Sangle du casque de moto

En matière de sécurité, la fonction de la mentonnière est fondamentale, puisqu’elle maintient le casque fixé à la tête. C’est pourquoi il doit toujours être correctement fixé avec : un crochet de sécurité et un bouton à double anneau, qui permet un réglage à chaque utilisation.

Visière

La visière peut être de différents types : transparent qui permet une vision parfaite dans toutes les conditions d’obscurité qui vous permet de limiter l’intensité de la lumière du soleil, ce qui les rend confortables pendant l’été, le soir et le matin à miroir qui a les mêmes avantages que l’obscurci, mais cache complètement le visage du conducteur de l’extérieur.
A l’intérieur de la visière peuvent être appliquées des visières pour augmenter le confort, comme celles avec fonction anti-buée, photochromique qui devient plus sombre en fonction de l’intensité de la lumière, photosensible qui bloque ou réduit l’intensité excessive de la lumière en évitant l’éblouissement.ou peuvent être montés des visières avec des visières à arracher, c’est-à-dire film amovible avec une main pour garder la visière principale toujours propre.

casque integral

Comment choisir la taille du casque

La taille du casque doit être choisie très soigneusement. Le rembourrage a tendance à s’élargir avec le temps. Il faut tenir compte de ce fait pour éviter de se retrouver après quelques mois avec un casque peu serré et donc instable à des vitesses plus élevées.
Le casque doit adhérer parfaitement à toutes les parties de la tête, sans provoquer de pression gênante à certains endroits. Le casque ne doit pas trop glisser lorsque vous bougez la tête à gauche et à droite, de haut en bas rapidement, généralement le même modèle est disponible en différentes tailles, avec la possibilité de choisir le même type de casque pour les adultes et les enfants. Et à cet égard, il est bon de faire prendre conscience aux jeunes voyageurs qu’un casque n’est pas un jouet : il peut leur sauver la vie !

Avis sur le casque de moto

Parmi les caractéristiques à prendre en compte avant d’acheter un casque, il faut se faire une idée de quelques facteurs, le premier est le poids, les kilos à porter sur le cou ont toujours été le premier problème des casques modulaires qui, réalisés avec une construction complexe, pèsent plus que le visage entier.
Un casque lourd affecte les muscles du cou, en tenant compte du fait que l’effet de la vitesse et l’impact de l’air impliquent également une aggravation de l’inconfort. À cet égard, nous sommes satisfaits de la légèreté des matériaux utilisés aujourd’hui et de leur plus grande résistance aux chocs.

Le confort d’un casque de moto

Le confort est donné par la somme de toutes les caractéristiques de construction, en particulier le rembourrage, c’est-à-dire le système d’amortissement du casque, qui peut être constitué de différents matériaux (généralement de la mousse de polystyrène et du caoutchouc mousse).
Ces matériaux ont pour tâche d’absorber progressivement l’impact et disposent généralement de canaux de ventilation.Entre les deux types de casque, le casque intégral permet de mieux isoler le bruissement aérodynamique, bien que cela dépende beaucoup du type de moto que l’on possède ; l’avantage du modulaire est plutôt la possibilité de maintenir la mentonnière ouverte lorsqu’elle est chaude ou de la relever sans avoir à retirer le casque pour faire le plein.

Des casques de moto pour voyager à deux ?

En voyageant à deux, les motocyclistes ont toujours le problème de communiquer entre eux. Il existe des casques qui peuvent être équipés d’un interphone, connectés avec des batteries ou par le biais d’unités de contrôle personnalisées pour les motos, les “géants” pour voyager en toute décontraction.

Entretien des casques de moto

Pour le nettoyage de l’intérieur et de l’extérieur et pour les visières, il est conseillé d’utiliser un chiffon doux, avec de l’eau et du savon neutre.
Certains modèles ont des intérieurs amovibles qui, en cas de saleté excessive, peuvent également être lavés en machine à une température maximale de 30 degrés.pour la phase de séchage, il est toutefois plus approprié de les laisser à température ambiante pendant un certain temps avant de les repositionner à l’intérieur du casque.